L’AMITIE

Bonjour , j’espère que vous allez bien!

Pour ma part je vais bien , j’écris et donc j’existe, car oui je ne peux que me sentir renaître quand je viens vers vous avec ce que je sais faire de mieux : VOUS AFFERMIR.

Le sujet d’aujourd’hui concerne pour l’un une relation que j’ai perdue et pour l’autre une relation que j’ai bien failli perdre.

Non , Non et non je ne suis pas en train ici de parler de mon amoureux , il existe rappelez vous , un autre type de relation que l’on prend bien souvent à tort à la légère : les relations amicales.

Nous avons tous des amis , et moins ils sont en nombre, plus ceux ci sont de qualité.

L’amitié , pour moi c’est le partage , mais sachez que j’en suis arrivée à cette définition grâce aux déboires que je viens de citer tout haut.

Vous savez l’être humain veut encore et toujours avoir raison au point où il préfère naître et vivre dans un parfait déni de responsabilité , mais comme nous ne sommes pas ici pour nous faire des courbettes personnelles nous allons procéder par une remise en question point par point.

Cette liste n’est pas complète mais une ébauche de solution que vous devrez ajuster personnellement adapter à votre cas et surtout dépasser.

  • RESPONSABILITE VIS à VIS DE NOS AMIS :

L’ ATTENTION :

Je n’ai pas de chat , mais de ce que j’ai déjà pu observer ces êtres que je trouve bien curieux adorent l’attention.

De nature antipathique à mes yeux, je me surprend parfois à les voir réclamer la main de leurs maîtres pour une petite virée de câlins.

En fait ces êtres réclament de l’amour tout simplement.

Où veux-je en venir me direz – vous , eh bien je veux tout simplement dire que ces animaux me font comprendre les réclamations même des Hommes.

Les Hommes , donc nos amis ont besoin d’attention pour vivre. L’on ne peut pas passer une année , avoir un ami et ne pas lui procurer de l’attention.

Je ne dis pas qu’il faut agir comme un chérubin et écrire, rendre visite aux gens qui partagent nos vies à chaque moment du jour, du mois ou de l’année. Mais que cet un aspect important , si important que si on ne le respecte pas on s’expose à des réactions néfastes comme les blessures émotionnelles pour ceux qui sont vraiment attachés aux autres , l’éloignement pour ceux qui comme moi aiment couper les choses court ou encore la méprise pour ceux qui ont le sang chaud et sont animés d’un coeur taciturne.

LA COMMUNICATION :

Véritable tabou pour moi il y a des années et même encore maintenant à des degrés moindres , communiquer est pour moi l’équivalent d’une pendaison publique

Je n’ai pas appris à le faire plus tôt , mais je n’ai pas non plus déployé plus d’effort que ça pour changer, en raison de la grande frayeur qu’a toujours représenté à mes yeux la confrontation.

Cependant comme nous ne pouvons pas passer nos vies à être lâches il faille que nous et en particulier moi , apprenons à porter nos responsabilités plus haut que nos sentiments.

Communiquer chasse la majorité des malentendus , des haines cachées , des colères naissantes, des ressentiments qui prennent de l’ampleur avec le temps.

Communiquer c’est se parler et même quand cela n’est pas très cordial. En effet je suis une spécialiste du droit au but et mes mots ne sont pas toujours doux. Personne ne m’a demandé d’être parfaite heureusement .Oui parce que la seule vrai perfection c’est de reconnaître une erreur , une attitude , un problème, d’y remédier et de vivre une nouvelle dimension de connaissance.

C’est une étape très difficile qui demande beaucoup de courage , d’humilité et de maîtrise personnelle de soi même mais si l’on s’y prend tôt on peut assurément réussir à devenir la personne ouverte et réfléchie que l’on veut devenir.

LE PARDON :

Les autres nous font du mal , oui c’est la chanson la plus moderne pour justifier nos frustrations personnelles , mais bien souvent il arrive que nous en fassions aussi. Dans mon cas je suis passée maître dans le fait de briser le coeur et ainsi la considération que les gens ont pour moi c’est à croire que j’ai un diplôme pour ça.

Je dois non seulement me pardonner et chercher moi même les phénomènes qui m’ont poussé à mal agir , mais aussi pardonner les autres quand je trouve que leur réactions face au problème est démesurée ou plus simplement dit méchante.

Car autant je m’attends à ce que les autres me comprennent , autant les autres ont eux aussi des droits à revendiquer , ne pas les prendre en compte m’expose à des blessures particulièrement inutiles parfois.

LA COMPREHENSION :

Parfois j’ai une attitude de cochon , non pas parfois et même le plus souvent je peux être particulièrement difficile , têtue , intolérante , en tout cas tout adjectif ayant un préfixe de négation.

ET parfois ce sont les autres qui ont une attitude blessante vis à vis de moi, le plus souvent possible sans même le remarquer. Parce que oui , les autres savent ce qui blesse de manière générale mais pas forcément ce qui nous blesse personnellement. Chacun de nos a son propre vécu et nous ne réagissons pas de la même manière aux même sujets.

Ce ne sont pas aussi aux autres de nous guérir , quoi qu’ils puissent généreusement se proposer à le faire , cependant c’est celui qui souffre qui sait aussi où il faut qu’il guérisse.

Peut être qu’il ne sait pas comment guérir mais il doit au moins pourquoi il veut sortir de cet état, ainsi l’effort personnel sera toujours nécessaire au rétablissement.

Je dois DONC essayer de comprendre l’autre et combien même je n’y arrive pas ou que je ne veux pas me taper le boulot que la communication citée plus haut aurait achevée , je peux encore essayer de me comprendre MOI même.

Et oui , on se plaint que les autres ne font pas assez pour nous , alors même que la majorité des soins apportés à notre personne doivent venir de nous.

Pourquoi ais – je réagis de la sorte? pourquoi son silence m’énerve tant? pourquoi sa réponse me frustre t’elle autant? Pourquoi sa réaction me fait autant pleurer?

Bien souvent nous laissons le pouvoir de dominer à des situations parce que nous cherchons le problème ailleurs que en nous même.

Voici donc cinq points en or pour faire face à nos relations. Nous les connaissions tous déjà , simplement pour plusieurs raisons comme le déni de nos responsabilités ou de l’endurcissement de notre coeur nous ne faisions plus attention aux choses essentielles.

Vous savez perdre un amoureux est grave , certains et surtout moi arrivons même à déprimer pour cela , il arrive aussi que ce cher élu revienne et nous continuons la relation et donc ce n’est pas si grave… plus parfaitement il arrive que l’on tombe sur une meilleure personne mais si nous ne changeons pas nos habitudes nous perdront des amoureux encore et encore car la négligence est le plus grand des freins à l’amour.

Cependant après cette immense expérience j’ai aussi brutalement compris que perdre une amitié est doublement voir triplement plus grave que la situation que je viens de citer plus haut

Perdre un ami , c’est perdre un repère spatial ( dans une autre ville ou pays) et temporaire( des années de lien tombées à l’eau)

Perdre un ami c’est perdre une aide quotidienne , un sourire particulier , un soutien infaillible.

Il arrive et il arrivera toujours que malgré nos efforts les gens partent de nos vies ou dans un autre cas non négligeable que nous partions de la leur , je pars du principe que dans la vie on ne peut pas tout construire , tout consolider , tout rattraper .

Les erreurs d’aujourd’hui sont les succès de demain.

Les douleurs que nous ressentons ou que nous affligeons à quelqu’un aujourdh’hui, servent à construire notre réflexion et donc l’aisance et l’amour portée aux autres demain.

Gardez foi et courage en l’autre mais surtout en vous même.

BONNE ANNEE DANS LA PAIX DU SEIGNEUR JESUS-CHRIST

VICTORIA PENIEL

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s