S’AIMER

Coucou FAMILLE VICTOIRE ! comment allez-vous?

Hey ! je n’entends rien pour l’instant, y ‘a quelqu’un??

Vous n’êtes pas obligé(es) de répondre au fond de votre coeur, vous pouvez me répondre par commentaire ou message puisque, de toute façon, je suis là pour discuter avec vous, vous connaître, vous écouter , et vous rencontrer si possible!

De tous les sujets qui peuvent séparer les personnes, au delà même de ce qui porte sur la religion et le sexe, on peut parler aussi de l’amour, car oui, chacun de nous a sa propre définition, ses propres critères et ses propres restrictions sur le sujet.

Pour vous, l’amour peut signifier le fait de pardonner les yeux fermés à son ou sa conjoint(e) et pour moi ça peut juste être le fait de m’offrir un plat de poisson braisé…quoi qu’il en soit l’amour reste l’amour et l’amour c’est BEAU.

Je parle beaucoup des relations , les relations avec les autres, mais pas assez de la relation avec soi-même… la phrase t’a stressé(e) hein? alors assieds-toi, prend à boire ou à manger et discutons car c’est très important.

La vie va vite, les années coulent comme de l’eau et bientôt en un claquement de doigt et sans que je ne m’en rende compte, je serais tellement vieille que je n’aurais plus assez de vocabulaire pour t’écrire alors profitons-en aujourd’hui!

Je disais que le rythme effréné de la vie nous fait perdre de vue nos priorités, nous n’avons jamais assez le temps pour nous même.

Nous sommes plus aptes à remarquer la jolie perruque de Cardi-B que de remarquer que nos cheveux deviennent ternes et ne poussent plus… Nous remarquons les grossesses répétées de nos voisins mais ne nous rendons plus compte du manque de tendresse que nous imposons à nos époux etc… Car il est de mise et même à la mode de regarder en dehors, au delà de nos lunettes et à l’extérieur… mais jamais au dedans de nous!

Alors j’ai une question pour toi aujourd’hui…

PRENDS-TU LE TEMPS DE T’AIMER?

LA question t’a fait transpirer hein! je suppose que là, tu deviens nerveux (se) et que tu as juste envie de sortir de ce blog pour te convaincre que TOUT VA BIEN!                              MAIS COME ON! Reste! Allez , reviens, on va parler calmement, ce n’est pas la cour martiale! (rires)

Pour t’aider à répondre à ta question sans que tu ne me LANCE un OUI rapide et orgueilleux je vais commencer par te dire ce que l’amour n’est pas.

 

LES MENSONGES SUR L’AMOUR:

  • J’aime mon mari/ma femme, mes parents, mes ami(es), mon chien, ma voiture, mon patron, mon poste de travail, mes chaussures,  Paris, Pointe-Noire etc…

WOOOOOW , calme toi , TOUT ça c’est bien voir SUPER  mais écoute moi:

Tu ne dois pas considérer l’amour que tu as pour toi en fonction de celui que tu donnes aux autres… tu n’es pas un robinet d’eau dans un parc en plein été , tu es une personne… PAR définition tu es fait pour DONNER mais aussi pour RECEVOIR.                   Ce n’est donc pas en fonction de ce que tu donnes que tu dois te sentir bien mais aussi en fonction de ce que TU TE DONNES.mais que te donnes-tu? bonne question!

Que te donnes-tu vraiment? est-ce que tu nourris vraiment et suffisemment ta personne?

C’est simple! combien de temps donnes-tu à ta personne? tes projets et tes passions?

Il ne s’agit pas seulement de passer du temps devant ton miroir pour te sentir plus belle… Pas seulement d’élire domicile à la salle de sport pour développer tes muscles mais bel et bien de prendre soin de toi… et sans TORTURE! aime-toi, passe du temps avec toi même, prend du temps pour ton coeur… prend le temps de converser avec ta conscience et d’assurer le bien-être de ton cerveau bien souvent attaqué par des tracas quotidiens… sinon tu passeras le plus clair de ton temps comme moi AVANT… un temps fou dans le labyrinthe émotionnel du tourment, stress et dépression… ne fais pas cette erreur MY DEAR.

AINSI, comme je t’ai parlé de ce que n’est pas l’amour et que je t’ai souligné l’un des cas majeurs du manque d’amour personnel, je vais donc en bonne maman et bonne motivatrice, te donner une voie, une solution, parmi tant d’autres pour que tu saisisses ton importance car oui, le manque d’amour pour soi est aussi une preuve de négligence personnelle… viens avec moi, suit moi , nous y arrivons , nous y arriverons!

 

LA VERITE SUR L’AMOUR :

T’aimer c’est te considérer à ta juste valeur… pas une valeur faussée par tes blessures mais la vraie, l’originelle.

T’aimer c’est croire et penser tous les jours que tu es génial(e) peu importe ce qui cloche au fil des jours et des mois…

T’aimer c’est refuser que les circonstances fâcheuses ne te volent ton sourire, ta foi et ta détermination.

T’aimer c’est glorifier chaque jours qui passent comme si c’était un cadeau, car malgré toutes les fois où ton histoire semblait s’arrêter, tu es encore ici parmi nous, pour nous raconter tes victoires.

T’aimer c’est refuser catégoriquement de détester les gens qui ne se sont pas comportés comme tu le voulais.

T’aimer c’est écrire à tes followers si tu es bloggeur ou bloggeuse, t’aimer c’est prendre soin de ceux qui comptent pour toi, t’aimer c’est ne pas abandonner quand c’est difficile, ne pas lâcher sans toutefois vouloir impressionner les AUTRES… mais bel et bien prendre personnellement conscience DE TA VALEUR car retiens que : CELUI QUI ABANDONNE UN JOUR, ABANDONNERA TOUJOURS.

T’aimer c’est faire le pas de plus même quand tes mollets te font mal… t’aimer c’est marcher en pleurant, t’aimer c’est pleurer en continuant de vivre , t’aimer c’est croire en toi et en tes rêves, t’aimer c’est regarder l’échec en face et lui dire clairement NON!         Ni aujourd’hui, ni demain, ni après demain , NON jamais ma destinée ne s’éteindra.

T’aimer c’est te battre tout simplement, Quel que soit le domaine dans lequel tu veux évoluer… cuisine, mariage, sport, blog, réseaux sociaux, famille et j’en passe.

Tu m’as compris?

FONCE!

Mon salaire sera la sueur sur ton visage, chaque fois que tu rencontreras et surmonteras des obstacles sur ton parcours. 

Mon salaire sera le sourire sur tes lèvres quand tu me diras que tu as réussi.

MA rétribution sera la paix dans ton coeur quand tu auras achevé le combat que tu mène secrètement puis publiquement.

Sache que je t’aime énormément, quoi que tu fasses, où que tu sois et qui que tu sois!

Je te fais de gros bisous et des beaux câlins!

TRES AFFECTUEUSEMENT!

VICTORIA PENIEL

SOLITUDE  » NEGATIVE »

Bonjour à vous la team V !

Je souhaite que vous-vous portiez bien aujourd’hui même si tout n’est pas rose car, pour moi le bonheur, c’est déjà d’être vivante et donc de pouvoir vous parler, vous conseiller au mieux, vous écouter tout simplement.

Souriez et créez vous un havre spécial de paix, vous savez, Paris ne s’est pas fait en un jour ainsi vous ne pourrez pas régler tout vos problèmes aujourd’hui, faites juste ce qui vous est possible et détendez vous assez pour lire ces quelques lignes et beaucoup d’autres de mes articles je vous le souhaite.

Il est donc question de la partie sombre de la solitude, celle qui nous détruit, qui fait de nous des zombis dans une peau d’ange.

Je parle du « je vais bien » mensonger que l’on répond à nos proches, alors que tout va mal dans les coulisses.

Je développe la partie de vous même que vous cachez aux autres par peur du jugement ou simplement parce que de toute façon vos problèmes vous appartiennent et que par orgueil vous n’aimiez pas les partager…

Les raisons sont multiples mais les faits sont bien là et je suis désolée de vous dire que si vous êtes dans ce cas alors il vaudrait mieux faire attention aux  retombées que cette situation pourrait engendrer.

Les points négatifs auxquels vous-vous exposez? bien sûr que je vais vous en parler, parce que oui, premièrement c’est mon travail et deuxièmement je souhaite réellement que vous remontiez au plus vite la pente… je vous en supplie presque! parce que j’ai eu bien du mal à me sortir de ces misères…

SO, Lets GO!


L’insociabilité:

Le syndrome du « Laissez-moi » tranquille, je le connais plus-que bien pour avoir été et parfois encore mon meilleur ami.

De nature maniaque, j’aime quand tout est bien rangé, bien propre, ajouté à cela je suis une enfant unique habituée à ce que personne ne vienne déranger l’ordre établit dans mon espace personnel.

Ainsi je ne suis pas là pour vous raconter une histoire à dormir debout car je sais ce que c’est que de ne pas supporter la présence des autres.

L’autre a ce chic d’être lui-même effectivement, et donc d’avoir sa propre vision du monde, ainsi il ne dispose pas les choses de la même manière que nous, ne les considère encore moins de la même manière  et donc agit dans notre espace personnel comme un élément perturbateur.

Cette différence produit une poussée de stress qui nous fait détester l’interaction et la présence de l’autre dans notre intimité… à éviter tout ce qui pourrait se traduire comme une intrusion dans notre monde.

Ce problème si on peut le caricaturer comme cela, est parfois méconnu de nous même car même moi, je ne l’ai décelé que depuis peu alors que je me frottai doucement puis agréablement à l’interaction avec d’autres personnes que moi même (des amis, de la famille…)

J’ai appris, dans le tourment produit par cette sortie intempestive de ma zone de confort que le fait d’avoir vécu seule toute ma vie, de m’être renfermé sur moi-même m’avait amené à devenir cette personne phobique de la vie en société.

Ce n’est pas un défaut je vous le répète mais un comportement engendré par des circonstances choisies ou non.

L’antipathie est un caractère, négatif oui, mais caractère quand même ( rires).


Les addictions:

                                                               ADULT ONLY! 

Je vais être un peu sectaire avec les plus jeunes ou encore les personnes extrêmement pudiques.

La solitude vous fera penser et faire des choses pas très catholiques, vous enfermera dans un engrenage infernal tel que :

La pornographie:

Personne ne naît avec ces idées là à moins que d’être au dernier niveau de la possession satanique!

Mais il se peut que vous-vous trouviez dans dune situation quelque peu compromettante avec votre conjoint… oui je parle du cas où comme on le dit vulgairement, vous soyez nul au lit, et que par rapport à cela vous-vous lanciez dans le visionnage de vidéos pas très angéliques.

Pour les personnent désireuses de continuer dans cette lancée, bon courage à vous, mais je m’adresse aux personne qui, comme moi sont dans la recherche de solutions pour s’en sortir.

Et de toute façon, apprendre de cette manière ne fera pas toutefois de vous un Dieu du matelas mais un pervers du slip.

En restant seuls vous serez pourtant amené à être constamment appelé à regarder ces mises en scènes qui mineront vos heures de sommeil et votre forfait internet.

La masturbation….. parce que qui regarde veut aussi essayer

Suite très logique du visionnage de personnes nues, vous serez amené a utiliser vos mains et instrumentaliser des techniques en mode solo pour vous donner du plaisir et cela est mal, mal pour votre propre estime personnelle mais aussi du point de vue divin.

Ne vous sentez pas jugé mais encouragé, encouragé à comprendre que dans la vie le partage est une bonne chose et ce même avec la libido.

Et puis de toute façon celle qui vous parle est passée par là, eehh ouiii!

La masturbation frustre, un peu comme quand vous sortez en short parce qu’il fait beau et que deux minutes plus tard il grêle ( je suis stéphanoise d’adoption, je sais donc de quoi je parle) rires…

Rester tout seul dans ces moments là c’est postuler au travail qui produit le plus de déception personnelle…


Les tourments:

Etudiants, travailleurs, mère au foyer ou entrepreneurs, nous avons tous nos périodes de vaches maigres.

Des moments où tout est une catastrophe qui ne dit pas son nom, un cataclysme, un trou sans fond.

Dans ces moments là, certaines personnes et, surtout les introverties ont tendance à se refermer sur elles- même telles des ours frustrés.

Cette réaction extrêmement normale a la merveilleuse vertu d’amplifier le problème.

Il est alors très difficile de trouver des solutions éclairées et donc on s’enfonce clairement dans un désespoir

s’enchaînent alors tristesse, stress, insomnies et pensées suicidaires…

En bref des idées plus sombres qu’une crêpe cramée.

L’incompétence:

Certaines personnes ne savent pas faire de lessive à la main parce qu’elles n’ont jamais eu à le faire pour d’autres personnes.

Vous savez, il est facile de laver un vêtement que l’on va porter soi même parce que nous savons tous à quel degré nous sommes capables ou non de le porter.

Certains peuvent laver et laisser les parties des aisselles jaunes parce que ça leur convient tout simplement, ils aiment faire la publicité de la couleur jaune et personne ne peut les leur reprocher.

Tout comme certains peuvent laver leurs caleçons et laisser une trace noire de popo pas correctement essuyé et c’est tout à leur honneur…

Cependant quand il s’agit des habits d’un mari, d’un de nos enfant ou mieux de notre mère il faut en général mieux s’appliquer ne saurait-ce que pour sauver votre honneur!

Ce dépassement de soi, vous ne pourrez justement pas en profiter car la solitude permanente que vous aurez choisi en ce moment là vous maintiendra dans un niveau médiocre de « frottements vestimentaires ».

Voilà donc quelques éclaircissements pour comprendre au mieux la suite de notre sujet sur la solitude, je tiens justement à savoir comment vous appréhendez les choses sur cette notion ainsi je vous le répète vos messages et commentaires seront les bienvenus.

Cette mise en lumière des aspects négatifs du sujet nous permettra, dans quelques jours d’aborder le troisième point final  qui est l’équilibre du solitaire.

Je remercie C.M , MON chéri, Mon coeur pour toute l’aide et les conseils apportés sur ce sujet quand j’étais moi même une solitaire en puissance..

Sans oublier mes amies N.O et P.B des filles géniales dans Ma résidence qui ont contribuées sans le savoir à mon épanouissement.

Je vous embrasse très – très fort et vous remercie de votre attention, en espérant, pour ceux qui ne le sont pas encore, vous compter parmi mes  VICTORIEUX abonnés.

AVEC TOUTE MON AFFECTION!

VICTORIA PENIEL

INFIDELITE

Coucou les victorieux, j’espère que vous allez bien!

Je viens vous parler d’amoouuur, bon plutôt de la partie sombre de l’amour, oui vous savez celle qui produit des nuits blanches à n’en point finir.

Je parle de la version la plus malheureuse et connue de la déception, la tromperie, l’infidélité, le brisement, la douleur sous des formes jusque là inconnues.

Nous sommes des personnes infidèles, oui la plupart du temps, nous trouvons toujours le moyen d’aller voir ailleurs, causant ainsi des douleurs insoupçonnées auprès de notre conjoint.

Je ne viens pas aujourd’hui, jeter la pierre sur votre conjoint ou vous juger par rapport à vos actes, ce n’est pas la peine car le célibat  futur, causé par votre côté malhonnête vous fera mieux comprendre, le profond tourment qui réside dans le fait de ne pas être droit envers un autre être Humain.

Je vous parle de possibilités, d’alternatives autres que celles de vous morfondre et prendre des kilos rapidement à cause de la déprime.

Je parle de compréhension et non de la faculté exceptionnelle que vous avez à rester avec une personne qui vous détruit.

Il est nécessaire de comprendre ici, que je parle du cas où vous avez trouvé votre perle rare, non pas une femme ou un Homme parfaits, mais une personne que votre coeur reconnaît comme valable compte tenu des efforts à investir sur sa personne.

Heureux êtes – vous si tel est déjà votre cas! et si cela ne l’est pas encore, sachez que la patience est un fruit de l’esprit.

Vous devrez donc passer par des étapes telles que:

L’identification des facteurs conducteurs à l’infidélité:

Je parle ici du problème de votre conjoint qui n’est pas forcément comme le croient les femmes notamment, une cause de leur propre insuffisance.

Vous pouvez être belle comme un coucher de soleil, gentille comme bébé qui dort, intelligente au point de frôler la perfection, attentionnée comme une nouvelle mère, la personne avec qui vous partagez votre vie vous trompera encore et toujours car son problème n’est pas externe mais interne, propre à elle même.

Ces problèmes peuvent être en rapport avec :

Le passé:

Les personnes que nous sommes sont pour le moins brisées par leur passé, sans qu’elles ne s’en rendent pour autant compte.

Le passé est fait de déception, de douleurs dont on ne se rend pas toujours compte.

Cela peut être des évènements qui nous mettent en inconfort avec notre personne, des attitudes qui nous brisent au point où nous ne pouvions pas faire confiance en l’autre.

Des personnalités instables entraînent forcément des relations instables.

Si l’on vous a trompé et que vous n’avez pas fait votre deuil, vous reproduirez le schéma inverse avec votre prochain conjoint parce que vous ne croirez plus en la bonne foi des autres…

Si l’on vous a frappé dans votre relation passée, vous passerez le plus clair de votre temps à vivre dans la peur même si le conjoint actuel vous traite mieux que le précédent.

Le passé est cette valise pleine de peurs, atrocités, frustrations que le temps ne résout pas toujours totalement et ce, à notre insu.

     Je vous laisse adapter vous même la douleur dont vous souffrez à ce texte de motivation.

Cependant rangez les mouchoirs nous ne sommes plus ici pour pleurer, nous l’avons déjà fait pendant trop longtemps…

Nous avons la solution, oui oui je vous assure! et c’est celle-ci:

Le décrassage:

Oui je parle bien de quelque chose qui est sale et en l’espèce, c’est ici le coeur de l’homme ou de la femme que vous avez préféré.

Son coeur a besoin d’un grand ménage dont seuls votre amour, détermination et compassion peuvent venir à bout.

Passez le balai de la compréhension.

Frottez ce coeur avec l’éponge du pardon.

Mettez-y une bonne dose d’écoute

Peaufinez ce travail avec une bonne rasade de patience.

Vous ne lui ferez pas oublier son passé mais lorsque cette personne établira un bilan sentimental elle saura en ce moment là que la donne a changée, que l’histoire est en train de changer de cours et que le bonheur est envisageable.

Jours après jours,  vous devrez apprendre à découvrir cette personne, consentir à faire des compromis avec votre image de perfection , votre idéal, la façon dont vous imaginiez l’autre…

Cette personne n’est pas un ange, mais pas un démon non plus, juste un être qui plane entre chaos et espoir, entre optimisme et déception, entre tourments et volonté…

Toutes les personnes ne sont pas mauvaises ou simplement inadéquates définitivement, elles le sont parce que des personnes n’ont pas encore retroussé leurs manches pour travailler en elles et pour elles, pour les canaliser et les remettre sur le droit chemin.

Je sais que celui ou celle qui me lit maintenant, c’est à dire vous, êtes capable de devenir cette personne dont je parle.

Tous les héros ne portent pas de cape, vous en serez un quand, au lieu de prendre vos jambes à votre cou et aller dire à qui veut l’entendre ô combien votre ex conjoint a été malhonnête , vous pèserez le pour et le contre ,déterminerez si la personne vaut la peine des efforts que vous pensez fournir et saisirez ensemble les vrais enjeux d’une relation qui n’est parfois rien d’autre que des rehaussements mutuels, une entraide, un partage, des sentiments partagés dans la peine et la joie.

L’amour comme me l’a fait comprendre mon conjoint ce week-end, ne consiste pas à abandonner une personne qui est à terre, mais à rester debout et avoir suffisamment de force pour la relever.

Votre Homme ou votre femme est votre béquille, pour le meilleur et pour le pire.

Arrêtons d’être des êtres froids et méchants car certains ici bas méritent compassion et Honneur.

Je compte sur vous comme une mère compte sur la réussite de son unique enfant!

J’ai tellement confiance en vos capacités!

Je vous aime, donc j’écris… j’écris pour vous, je m’attends à vous, je suis là pour vous.

J’espère que ce texte vous aidera efficacement!

Avec tout mon respect 

VICTORIA PENIEL

 

L’INTROSPECTION

Quand quelqu’un vous dit ce que vous ne voulez pas entendre c’est qu’il vous aime , et que c’est vraiment vous le problème.

Les gens ne sont pas toujours dans vos vies pour vous brusquer , mais il faut parfois reconnaître que nous avons besoin d’une bonne claque pour nous réveiller.

Il vaut mieux un amour ou une amitié franche qu’un tissu mielleux d’hypocrisie.

Tout réside dans le choix que vous faites face aux conseils que l’on vous porte même si ces derniers sont durs.

Je ne suis pas du genre à aimer que l’on me dise quoi faire , je suis venue au monde seule et je continuerai à donner seules les coups de pieds qui ont réveillés ma mère le 29 avril et qui m’ont permis de voir ce monde.

Cependant dernièrement dans ma vie , je connais quelqu’un qui est loin de mâcher ses mots , et oui mon petit ami à la langue sévère . Mais j’admets que si je prends parfois mal ce qu’il me dit c’est parce qu’il n’a pas tort.

C’est difficile à accepter , c’est difficile à digérer c’est difficile de faire face à quelqu’un qui vous montre qu’il vous a cerné et que votre façon de paraître ne présage rien de bon sur ce que vous êtes vraiment.

Je ne vous cache pas la difficulté que représente le fait de se remettre sur la bonne voix quand le vocabulaire que l’on utilise pour vous est négatif.

En tant que humain on s’attend toujours à être caressé dans le sens du poil donc quand je vois que mon attitude est déchiffrée et pointée du doigt et que secrètement entre moi et moi même je reconnais que la personne n’a pas tort , je réagis comme vous , oui comme n’importe qui , je fais ma fille outrée par un tel jugement.

Oui, c’est juste humain de vouloir toujours donner une bonne image et de générer des bons commentaires sur notre personne.

Cependant celui qui vous aimera , votre père , mère petit ami , ou bien votre chien devra vous montrer à quel point vous avez agit négativement envers eux ou encore envers vous même d’ailleurs.

J’ai eu droit à mon propre lot de remontrances ce matin , et les autres matin aussi d’ailleurs , j’aurai beau me battre contre ce qu’on appelle le jugement des autres mais vous savez quoi ce matin je choisis d’appeler cela APPRECIATION.

Ainsi je dois m’armer de courage et laisser les autres être mon miroir.

Oui parfois , juste parfois les autres ont raison de nous reprocher les choses .

Oui parfois et bien souvent nous devons écouter et assumer des verdicts tellement négatifs que l’on refuse catégoriquement que l’on puisse penser cela de nous , et nous refusons plus encore que cette personne qui est décrite est belle et bien NOTRE DEFINITION.

Ce matin j’ai décidé de laisser les autres me parler , je ne vous dis pas que je le prendrais toujours bien , je n’ai même pas confiance en moi concernant mon niveau de susceptibilité .

Je ne vous dit pas que ce combat sera facile , en voyant ceux qui se permettent de me dire la vérité j’ai juste envie de sortir la tronçonneuse et de leur faire du mal.

Mais j’ai juste décidé de faire preuve dépassement , enfin j’en suis juste au début ,  j’ai décidé de tester les dures joies de l’introspection.

C’est juste chaud et piquant mais la satisfaction que procure le fait de se regarder dans un miroir et de constater qu’on est l’auteur de ce grand dépassement intérieur de soi, de constater que l’on a pu palier à une plainte constructive , c’est juste le mont le plus haut du bonheur.

Tout dépend de ce que vous voulez considérer .

Arrêtons de nous braquer et de considérer que ceux qui nous parlent durement sont nos ennemis , ne veulent pas notre bien ou ne sont pas capables de cerner ce que nous sommes vraiment . Considérons que ceux qui ne nous côtoient pas de près sont assez loins et mieux placés pour nous observer  et donc nous décrire tels que nous sommes derrière nos masques.

Il existe bien de vrais ennemis mais soyez amis , sympatisez avec leur clarté d’esprit , utilisez les si vous le voulez , pour connaître ce que vous valez vraiment .                         Fournissez des efforts pour vous développer vous même et non pour les contenter eux . Ce n’est pas envers eux que vos efforts se portent mais en vous même , donc ne vous épuisez pas à tout faire pour les éblouir car ils ne sont peut- être pas là pour vous encourager et vous serez bien déçus si ils ne vous disent jamais rien de positifs.

Ne faites pas d’eux des juges , vos juges , ce sont vos amis car ils  vous aident à avancer , ils ne savent pas à quels point ils vous rendent service.

Ne pensons plus que ceux qui viennent , la bouche en coeur devant nous sont toujours nos amis , ce sont parfois des gens qui ne sont pas très honnêtes car ils ont peur de vous perdre ou peur de devenir enfin francs envers eux même.

Il y a bien sûr de vrais amis et j’en connais pas mal ,je parle avec la majorité d’entre eux  chaque jour , je les appelle MA TEAM , peut- être que je n’arrive pas toujours à discerner les bons des mauvais parce que justement nous sommes toujours cordiaux et nous prenons avec des pincettes . Vous conviendrez avec moi que ce sont là loin d’être des relations toujours vraies.

Trouvez la force de regarder en vous quand on vous choque , quand on malmène votre intégrité avec des paroles dures mais droites , quand vous prenez les agissements des autres pour une agression tellement ils sont objectif.

Ainsi vous améliorerez la vertu qui est déjà votre depuis longtemps.

Le fer aiguise le fer , laissez vous polir par les Hommes et les paroles.

L’introspection est mère de vérité

PRENEZ SOIN DE VOTRE VIE INTERIEURE

VICTORIA PENIEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRILLEZ

Je suis et j’ai toujours été une personne asservie.

Ayant vécu dans un environnement où on ne voulait pas de moi j’ai longtemps erré dans l’univers du manque de personnalité complet.

Dans ma  vie j’ai eu à fournir beaucoup d’effort et peut être pas toujours les bons d’ailleurs.

J’ai longtemps cherché des amis , j’ai essayé de retenir des petits- amis , j’ai aussi quémandé de l’affection , en réalité j’ai toujours été une mendiante sentimentale.

Cependant il arrive un moment où on est soi même fatigué de cette personnalité de mouton.

Ma ruine , je l’ai acceptée sans le savoir mais je l’ai refusée dès aujourd’hui.

En effet une personne qui n’a aucune idée de sa valeur personnelle , qui se saigne les quatre veines inutilement pour se faire aimer , qui aime mais s’est résignée à croire qu’elle n’était pas digne d’être appréciée … fait partie du top cinq des gens qui vivent une vie pathétiquement triste jusqu’à leur mort.

J’étais destinée à être aigrie par ce choix que j’ai fait sans le savoir , car en réalité plus je me soumettait intérieurement à ces personnes qui me rabaissaient plus je liais un pacte avec la mort, l’inexistence , la végétation , le vide total de moi même.

J’ai laissé les gens décider de ce qu’il voulaient faire de moi , oubliant que j’étais une personne et que mon oui et non valait autant que celui des autres.

Après 21 ans de vie sans rebonds ,et à l’entrée de cette année 2018 je me suis rendu compte que la majorité des erreurs commises venaient d’un mal profond.

La douleur , le rejet , les mauvaises paroles accumulées jusque là dans mon coeur ont eu raison de moi .

Il faut parfois du temps pour se rendre compte d’à quel point la balle que vous avez reçu vous a profondément transpercée.

J’avais choisi de me victimiser… Contrairement à ce qu’on a l’habitude d’entendre faire la victime ce n’est pas seulement se faire passer pour un chien battu , non faire la victime c’est aussi choisir de se laisser tomber , agoniser en silence puis mourir seule comme un magnifique flocon de neige.

Je n’ai jamais pu, non ,plus jamais voulu me relever , considérant que j’avais trop reçu de coup ; je pouvais combattre mais je ne le voulais juste plus  car pour moi cela n’en valait pas la peine.

Cependant pendant toutes ces années je me suis tapée des insomnies monstres car mon esprit ne me laissait pas en paix .

La nature même était en train de me donner le signal d’alarme , me répétant sans cesse que je n’étais pas cette loque humaine que j’avais décidé être.

Vous savez dans la vie chacun a son appel , essayer d’étouffer le votre n’est pas seulement une perte de temps mais aussi d’énergie.

La voix de ce que vous êtes vraiment criera encore et toujours en vous même si vous-vous évertuez  à la faire taire.

Je n’était pas là où je devais être , je ne fesais pas ce que je devais faire non , madame que je suis s’est même tapé le luxe de déprimer dans son appartement , jetant manifestement l’éponge malgré les multiples encouragements  car oui ,  madame que je suis avait abandonné sa vie au sort de la déception personnelle.

Ce que je tiens à vous dire en ce jour c’est que j’ai choisis d’être ce que j’ai été. Oui et je vous le dis c’est fini cette pagaille.

Je n’ai pas eu besoin de signer un contrat avec la médiocrité pour devenir la plus grande improductive de l’univers , mon attitude, ma façon de raisonner , ma lassitude , ma paresse , mon manque de combativité , ma somnolence m’ont porté jusque là.

Ne vous y trompez pas j’avais toutes les raisons du monde de me comporter ainsi , mais effectivement c’est  en me cachant derrière ces raisons que ma défaillance a atteint son paroxysme.

J’ai réellement connu comme vous des moments horribles , je ne vous dirais pas le blabla officiel qui consiste à dire qu’on en ressort plus fort , je sais que vous le comprendrez un  jour à l’autre si ce n’est pas déjà fait.

Ce que je veux vous faire comprendre c’est que dans la vie il n’est jamais trop tard pour briller , mais cette lumière  c’est vous qui la déclanchez.

Ne considérez plus votre passé comme la raison évidente pour justifier la dévastation qui vous définit aujourd’hui.

Décidez d’aller au plus profond de vous même , parlez à vos démons  et les chasser.

Vous pourrez aussi les frapper si cela vous chante , car personnellement , j’avoue avoir une personnalité de gladiatrice , quand je me décide de me battre pour quelque chose je n’en ressort pas sans avoir sérieusement tabassé mon adversaire.

Vous devez faire le ménage en vous , pour savoir ce qui ne marche pas , ce qui vous pousse a avoir tel ou tel comportement , pourquoi telle ou telle attitude vous met en rogne , comment comptez vous vous en sortir.

Puisez en vous même le problème et la solution.

Mais n’essayez pas de le faire seuls.

Je suis une personne qui a toujours refusée qu’on l’aide. Oui j’ai un orgueil énorme , je suis plus fière que n’importe qui d’entre vous croyez moi.

Cependant même moi j’ai dû accepter une j’avais besoin d’aide ET par la grâce de Dieu une personne ,non une MULTIpersonne, si je puis le dire ainsi étant donné qu’il est en même temps un ami , une bonne copine , un mari et même un père , partage ma vie depuis 7 ans et me supporte autant dans mes bons que mes mauvais jours.

Ne tombez pas dans le piège qui consiste à parler à tout le monde.

Une personne suffit , sachez la trouver avec assurance mais surtout confiez vous en tout temps en Dieu , il ne descendra pas du ciel physiquement pour vous toucher mais son esprit sera avec vous , en vous et vous apportera la meilleure des sagesses.

 

NE RETARDEZ PLUS VOTRE DESTINEE

VICTORIA PENIEL

 

AFFRONTEZ

J’ai pleuré hier .

J’ai une âme d’enfant , je suis capable de pleurer pour une toute petite chose mais cependant retenir mes larmes pour une situation cocasse , oui je suis paradoxalement émotive et je ne cherche pas à m’en cacher

Hier j’ai craqué face à une incompréhension envers des personnes qui me sont chères , vous comprendrez donc la fracture émotionnelle que cela a dû représenter à mes yeux.   Le pire dans tout cela étant que c’est une situation qui me semble sans dénouement depuis bien des années .

Alors , comme d’habitude je me suis évertuée à juger ces comportements que je juge incohérents et néfastes pour moi , ma paix , ma santé mentale.

Je me suis adressé à Dieu en lui demandant pourquoi cela se passait comme cela , oui comme tout commun des mortels j’ai placé Dieu devant le barreau attendant de lui qu’il m’explique pourquoi certaines personnes sont si ambiguës.

J’ai orgueilleusement terminé ma prière en arguant que j’avais raison et que les autres devaient êtres punis.

Cependant aujourd’hui je vais vous confirmer cet adage qui consiste à dire que la nuit porte conseil , je ne sais pas qui m’a parlé ou comment l’on m’a parlé , ou encore si j’ai été visité par l’ange de la réflexion mais croyez le ou non je me suis réveillée avec la ferme conviction que tout mon blabla passé n’était pas objectif et que je devais arrêter de regarder l’extérieur , et commencer à me regarder moi et moi même.

Dieu répond manifestement aux prières , et on a pas toujours besoin d’aller, tout nu sur une montagne  ou d’être le plus grand des pasteurs pour cela. Il parle à nos consciences.

En analysant la situation qui m’avais chagrinée toute la nuit au point que je sacrifies trois éssuie-tout pour moucher la morve produite par mes pleurs ,je me suis retrouvé confronté à juger mon attitude face à mes détracteurs , les raisons que j’ai déjà eu à donner dans la vie, les comportements adoptés face à telle ou telle situation , toutes ces décisions drastiques rarement positives face à ma personne.

J’ai eu le courage et l’obligation  de retracer correctement mon parcours de vie , mes réactions quotidiennes face aux problèmes , les confrontations de mes aînés par rapport à ma personnalité . Je suis l’enfant , l’amie , la soeur , la confidente , et même l’ennemi d’une multitude de personnes , j’ai donc à faire face à une pléiades d’appréciations au quotidien et elles ne sont pas toujours cordiales , oui parce que je ne suis de toute manière pas parfaite.

Je n’ai pas toujours eu tort , ils n’ont pas toujours eu raison , je ne me suis pas toujours fait comprendre comme il le fallait et ils n’ont pas toujours su me parler.

Cependant le problème ici n’a jamais été les mots utilisés , mais ma manière de prendre les choses , de les analyser , et d’agir après les avoir plus ou moins compris.

Le comportement est ce qui nous définit. Il n’ y a pas de miracles , si vous êtes quelqu’un qui assume ou qui rejette systématiquement ce que les autres vous disent , cela se saura tôt pou tard.

Regarder en moi m’a permis de cibler ma faiblesse , de cerner ce qui manifestement me mettait mal à l’aise et sapait l’intégrité que je tentais de m’approprier nuit et jours à grand coup de revendications.

Je vais vous dire mon problème : (Roulements de tambours)

Je n’ai jamais appris à affronter les choses , et en grandissant je n’ai jamais voulu le faire.

Oui , je suis en réalité intrépide quand je le veux , mais j’ai un capital émotif  qui m’a longtemps fragilisé.

Mon environnement maternel n’a pas toujours été doux et j’ai grandis dans une certaine peur, une crainte incommensurable des aînés  et plus tard des responsabilités car mon travail était jugé mauvais chez moi, oui j’ai toujours appréhendé ce que les gens étaient capables de me faire.

Vous savez le sentiment que l’on a quand on se sent impuissante , oui je l’ai vécu quand jour après jours ma famille et mes amis ont tour à tour organisés des réunions pour me dire ô combien j’étais mauvaise et égocentrique ce qui n’est sans doute pas faux , chacun a le droit de penser ce qu’il veut et même de choisir comment m’en parler.

Je me rend enfin compte que ces évènements m’ont transformés en une personne qui subie , un chien battu , oui j’en ai souffert parce que j’aime les autres mais sans doute je l’exprime mal.

J’en ai souffert aussi longtemps que je n’ai pas décidé de tirer le meilleur de la situation.

Vous savez j’ai eu longtemps l’impression que le monde entier était contre moi,  et quand un bataillon d’abeilles vous poursuit , vous avez beau être forts comme monsieur  Zack Mwekassa (Le guerrier noir ) vous prendrez inévitablement vos jambes à votre cou pour vous protéger et c’est ce que j’ai admirablement fait , oui franchement j’ai excéllée en matière de retraite.

Ce matin j’ai compris que ce qui compte ce n’est pas ce que les autres diront , peut importe le bien que vous faites le monde ne vous aimera pas à cent pour cent.

L’important c’est l’attitude que vous adoptez .

Vous n’avez pas besoin de paraître vertueux pour plaire , ce que vous décidez de faire face aux paroles , cela vous regarde après tout , cependant vous le faites pour vous , pour vous bâtir une conscience claire , forger votre courage , accomplir votre destinée.

Les bons témoignages sont vrais et flatteurs car vous travaillez tous les jours à être une nouvelle personne. Cette bonne personne que vous êtes.

Les mauvaises paroles sont compte à elles inévitables et ce jusqu’à votre mort , alors décidez  justement de ce que vous voulez en faire , vous arrêterez vous à les prendre mal ? les combattre ? détester ceux qui vous jugent durement ? prendre tout le temps la fuite tel un chien que l’on veut noyer?

Aujourd’hui j’ai compris que je n’étais pas condamnée à agir de la sorte , je ne suis pas condamnée à évoluer dans un comportement qui manifestement renforce plus ma lâcheté et mes problèmes.

La bonne nouvelle est que vous non plus , vous n’êtes pas obligés .

Il suffit de décider mais pas seulement , il faut aussi que vous adoptiez comme moi les bonnes attitudes

Cela ne sera pas facile mais cela n’est pas impossible et c’est là que l’histoire devient intéressante car elle se transforme en défi.

J’ai choisi par exemple de parler avec ceux qui me dérangent , de faire le pas vers les autres même quand je n’en ai pas envie. Je ne vous dit pas que je parlerai pour ne rien dire , non je vous dit que j’effectuerai des actes qui favoriseront les interactions nécessaires à ce que les situations qui jadis me donnaient envie de me sauver puisse se décanter.

Ne vous y trompez pas les autres ne me faciliteront pas la tâche , cependant ce que je veux considérer dans la vie , j’ai l’honneur de le choisir aussi.

Ainsi, Je ne suis donc pas obligée de réagir à toutes la pelle de négativité qui se déversera prochainement sur moi.

Rien ne se produira en un clic et cela pourra même me prendre encore vingt et une autres années d’accomplissement, mais vous savez ce qui me rend différente c’est que j’ai décidé de prendre ce départ que beaucoup de personnes sur terre n’auront pas la chance d’arpenter.

Choisissez quels exercices adopter pour atteindre vos objectifs , vous pouvez changer qui vous êtes , si moi je le peux vous le pouvez aussi car mon niveau de dévastation personnelle est culminant cependant je suis encore là , debout prête à faire des efforts et à réussir .

Votre identité n’est pas figée , il faut que vous arriviez à l’accepter , vous ne serez pas toujours positive , mais vous n’êtes pas obligée de rester dans le négatif non plus.

AFFRONTEZ LA VIE

CHALEUREUSEMENT.

VICTORIA PENIEL

 

RELEVE TOI

Je suis particulièrement épuisé par plusieurs domaines de ma vie où les nouvelles sont loin d’être bonnes.

J’ai donc décidé d’ouvrir ma bible ce soir en l’espoir de trouver la consolation que je ne trouverais en aucun cas chez un Homme.

La consolation divine est de loin la plus abstraite mais la meilleure pour nous qui sommes dans ce monde de chair

C’est ainsi que j’ai lu Le psaume 3. 5-7

J’ai été interpellé par la phrase :

Tu es ma gloire et  tu relèves ma tête

Je me suis rendu compte que nous tombons tous , certains baissent le visage , d’autres les bras , un bon nombre jette l’éponge intellectuellement pendant que dans un autre genre , une quantité de personnes choisissent de renoncer à la vie.

Je me suis connectée aux ondes divines pour vider mon sac et j’ai été rempli par un sac beaucoup plus grand de sagesse, force et assurance.

Demain ne sera peut-être pas beau , la prière n’est pas une incantation magique.

Demain sera peut-être pire que aujourd’hui mais vous savez mon coeur s’agite moins parce que Je ne suis pas seule et vous non plus d’ailleurs.

J’ai toujours compté sur moi même. L’autre a toujours été un plan B, mais quand ma propre personnalité m’a fait défaut j’ai dû croire en quelque chose de supérieur.

Dieu merci j’ai cru en LUI.

Je suis chrétienne mais peu importe qui vous priez je ne suis pas là pour vous convertir, mais pour vous faire comprendre que quand la vie vous fait tomber par terre , quand les paroles des autres sont plus salées que la mer , quand les problèmes vous empêchent de dormir, quand vous semblez vous noyer dans vos propres larmes.

Quelqu’un là haut crois en votre potentiel.

Il sait qui vous êtes , ce que vous faites et comment vous en êtes arrivés là.

Je ne vous demande pas de ne plus écouter les autres , ce n’est pas une invitation au repli sur soi même.

Je vous dit que la vie est un escalier , peu importe si on tombe , il suffit de se relever, peut importe qui et ce qu’on perd on peut toujours prendre appui sur la foi en Dieu si la nôtre nous fait défaut pour relever le défi de nos ambitions.

Il relèvera votre visage

Il relèvera cet aspect de vous qui est défaillant

Vous fournirez les efforts nécessaires pour vous en sortir , il déploiera les efforts nécessaire pour que vous puissiez réussir.

DEMEUREZ TOUJOURS DANS LA PAIX ET LA FOI EN UN LENDEMAIN RADIEUX

VICTORIA PENIEL